épilation rasage zéro déchet naturel

La guerre des poils

Bande de cire froide pas très zéro déchet, crème dépilatoire qui sent les égouts à la composition douteuse, rasoirs jetables… Comment garder des jambes douces au quotidien sans augmenter notre impact sur notre santé et la planète ?

Les beaux jours sont bien là, il fait chaud et beau ! Nos gambettes sont à l’air et c’est la période où l’on éradique le plus ce vilain poil disgracieux. Nous sommes toutes différentes en matière de pilosité, de résistance à la douleur et d’envies. Les poils ça reste une affaire personnelle et de goûts. Libre à chacune d’en faire ce que l’on veut. Aujourd’hui, on va parler techniques durables, plus naturelles à tendance zéro déchet pour limiter un tantinet notre impact sur la planète et sur notre santé.

Remise en contexte de l’histoire du poil…

Le poil, c’est naturel. C’est une protection, une barrière contre les infections notamment au niveau du maillot et c’est aussi un très bon thermorégulateur qui peut vous tenir chaud. Alors le poil est bien gentil, mais parfois il se loge à des endroits où l’on ne l’a pas invité et nous file des complexes. Je parle de ce duvet dans le dos, de cette moustache disgracieuse (ce poil au menton !), de ce mono sourcil d’Emmanuel Chain et j’en passe…

– L’épilateur électrique –

épilateur électrique naturel zéro déchet

L’épilateur électrique est réutilisable et durable (du moins jusqu’à ce que la batterie lâche), il consomme néanmoins de l’énergie mais ne génère pas de déchet mis à part vos poils. Certaines peuvent le voir comme un véritable objet de torture, je vous l’accorde, c’était mon ressenti au début, puis avec le temps, mon corps s’est habitué. Un conseil : jamais sur les poils hyper longs, l’épilateur est parfait pour l’entretien.

Prévoyez cependant un budget pour ce type d’appareil, un montant plus ou moins conséquent sur le court terme mais qui vous durera plusieurs années et donc des économies en cire, en bande et en séance chez l’esthéticienne. Le mien est assez vieux (je dirais dans les 10 ans…). A l’époque mon choix s’était porté sur un modèle basique, je n’avais pas de gros budget à allouer. A l’avenir, j’aimerai le remplacer par un autre plus performant.

Le principal risque que je lui reproche (peut être est ce lié à un modèle standard d’épilateur ?) est que parfois le poil n’est pas arraché à sa base mais coupé.

Le rasoir de sûreté –

rasoir sûreté savon rasage solide blaireau zéro déchet

Le premier geste zéro déchet que vous pouvez mettre en place est d’investir dans un rasoir de sûreté : il est durable, seules les lames se changent. Fini les rasoirs jetables ! J’ai le rasoir de sûreté Bambaw* que j’utilise avec un savon à raser* et un blaireau*. Le savon a un an, je viens de le finir et pourtant nous étions deux à l’utiliser. Concernant les lames* je dois être à 10 par an grand max.

Niveau budget, avec l’investissement du rasoir la première année, je suis à 35€, ensuite je passe à 17€ les autres années. Je vous laisse faire le calcul si vous utilisez encore des rasoirs jetables, sans parler des bombes de rasage…

Je vous l’accorde, au début j’avais un peu peur : je ne savais pas comment l’incliner, mais le coup de main se prend vite. Faîtes attention lorsque les lames sont neuves, vous pouvez facilement vous couper. Dans ce cas, vous pouvez utiliser de la pierre d’alun pour stopper l’hémorragie et cicatriser.

L’épilation au sucre –

L’alternative à la cire chimique, c’est la méthode orientale 100% naturelle à base de sucre, miel et citron. Je n’ai pas encore essayé cette technique, mais je souhaite la tester prochainement. Pour l’illustrer, je vous ai mis une recette de Peau Neuve, une référence en matière de beauté au naturel.

Une très bonne alternative qui vous fera faire des économies et réduire drastiquement votre impact sur l’environnement. Elle présente également des bienfaits pour la peau notamment avec le miel qui est hydratant et le citron antibactérien. Quoi de mieux que d’utiliser ce que nous avons dans nos placards en évitant de succomber aux dernières innovations de l’industrie ?

– La technique du fil –

épilation spring épilateur visage technique du fil zéro déchet

Ce petit objet est idéal pour les duvets du visage, notamment la moustache. Ce ressort arrache le poil et diminue la repousse, grâce à une rotation exercée par les doigts. Cette méthode orientale est inspirée de la technique du fil : elle ne nécessite pas d’électricité et ne génère aucun déchet.

J’ai acheté l’EpilSpring il y a plus de 10 ans et je m’en sers toujours. Fini les bandes de cire froides, passez à cet épilateur manuel, vous ne le regretterez pas. C’est rapide, pratique, écologique et surtout économique : comptez 35€ pour l’investissement de presque toute une vie.

Par contre, passez votre chemin pour la marque Colibry. Je pensais me débarrasser de mon épilateur électrique et bien c’est raté ! L’objet en question s’inspire également de la technique du fil, mais celui-ci est adapté pour les zones larges : jambes, aisselles, maillot, avant-bras… Tout ce que vous aurez gagné c’est de perdre votre temps, votre argent et surtout avancer la date pour votre prochaine opération du canal carpien.

– le laser & la lumière pulsée –

Dans le cadre d’une épilation définitive ou du moins sur le long terme, vous avez le laser pratiqué par un médecin (dermatologue) ou la lumière pulsée, prodiguée dans les salons esthétiques. J’ai testé ces deux méthodes sur des zones différentes.

épilation naturelle zéro déchet
©pexels

La lumière pulsée ne peut être pratiquée que sur des peaux claires aux poils foncés contrairement au laser qui s’adresse à tout le monde. Attention certains cas peuvent être contre indiqués : la prise de médicaments photosensibilisants, les tatouages, les expositions prolongées (bronzage, séances UV) car vous avez un risque de brûlure.

Le traitement est long, au minimum un an voir plus. Durant cette période, il faut limiter son exposition au soleil, surtout avant et après les séances. J’ai effectué 6 séances de lumières pulsées chez Body Minute et dès la première, les résultats sont visibles. Il me reste quelques poils mais la lumière pulsée m’a permis de réduire de 95% ma pilosité. La lumière n’est pas définitive, la pilosité peut réapparaître au cours d’une grossesse.

Concernant le laser pratiqué chez mon dermatologue, la méthode est plus durable. Quelques année après le traitement, certains poils peuvent réapparaître en duvet, une séance d’entretien est alors nécessaire. J’ai du faire environ 8-10 séances de laser, pas encore de séances supplémentaires d’entretien pour l’instant et j’en suis ravie !

Pour les deux techniques, la douleur est au rendez-vous, j’ai notamment du avoir recours à une crème anesthésiante avant chaque séance de laser. Pour la lumière pulsée, l’esthéticienne applique un gel échographique frais ce qui permet de limiter les échauffements.

Ces méthodes ont un coût, mais je ne regrette absolument pas mes choix. Je n’ai plus de poils sous peau ou de boutons, j’ai réduis ma pilosité, je perds moins de temps à m’épiler.

Quelques conseils pour finir…

Ne vous laissez pas berner par les lotions qui ralentissent la pilosité ou qui évitent les poils incarnés : ce sont de la poudre aux yeux ! Privilégiez des gommages du corps réguliers avec une éponge loofah, un gant de Kesha ou un gommage maison à base de marc de café/sucre. L’exfoliation va non seulement permettre de déloger les poils sous peaux, mais aussi éliminer les peaux mortes et activer la circulation sanguine. A pratiquer régulièrement et la veille du rasage ou de l’épilation, non le jour même pour ne pas irriter la peau.

L’étape à ne pas négliger est celle de l’hydratation avec le gel d’aloé vera qui a de multiples bienfaits : apaisant, hydratant, cicatrisant… Enfin, aimez-vous telle que vous êtes, vous êtes superbe !

__________________________________

Comment ça se passe de votre côté ? Êtes-vous plutôt team épilation ou rasage ?

* Les marques mentionnée dans l’article sont des produits disponibles sur l’e-shop Kazidomi. Je vous en ai déjà parlé ici. Vous pouvez bénéficier de -20€ sur votre abonnement annuel avec mon code affilié PAUU20 pour vous donner accès à des produits sains & naturels et soutenir mon travail ♥︎

4 commentaires

  1. Justine

    Bonjour Pauline,
    Merci pour cet article astucieux ! J’ai trouvé un epilspring sur Leboncoin, j’ai hâte de tester pour ne pas renouveler le stock de mini bandes de cire froide à la compo douteuse et dont l’utilisation m’occasionne de vilains boutons.
    J’ai des questions concernant le laser et la lumière pulsée : quelles zones as-tu traité avec ces techniques ? Pour quel budget? Et comment as-tu choisi tes « prestataires » dermato/centre esthétique ? Je te remercie pour le temps que tu accorderas à me répondre, belle journée à toi !

    J'aime

    1. formelessisbetter

      Coucou Justine !
      Pour la lumière pulsée j’ai fais les demi jambes chez Body minutes ils proposaient 5 séances +1 gratuite avec l’abonnement pour a peu près 250€ mais je payais l’abonnement à 9,90€/mois et vu que ça a duré un an ça revient à 370€ en tout (ça reste plus abordable que le laser)
      Pour le laser j’ai fais le maillot et 2-3 séances pour les aisselles, je l’ai fais chez mon dermato que je connais et dont j’ai pu bénéficier un tarif réduit, je sais que le budget pour le laser est assez conséquent, mais le résultat est vraiment au rendez vous…
      Voilà j’espère que ça a pu t’aider 🙂

      J'aime

  2. What What

    Hello Pauline,
    Je suis team les deux ha ha !
    J’ai fait l’épilation IPL depil tech pour les aisselles et je ne regrette pas du tout. Je n’ai pas de repousse au bout d’un an et une peau beaucoup plus lisse.
    Pour les jambes, j’ai arrêté de m’épiler, je tonds de temps en temps, mais mes poils ne me dérangent plus.
    Il y a quelques années, ça aurait été impensable pour moi de ne pas me raser ou m’épiler. Aujourd’hui, je suis contente qu’on se libère de tous ces diktats et qu’on puisse enfin choisir 😀
    Merci pour cet article très complet !
    Bises,
    Justine

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.