cuisine zéro déchet emballage réutilisable

5 choses que j’ai changé dans ma cuisine #2 (+ code promo)

Acheter, utiliser, jeter. Acheter, utiliser, jeter. Cette routine est désormais révolue ! J’ai investi dans des accessoires durables. Bye bye le film plastique, l’aluminium et les oublis sur la liste de courses…

Un an après mon premier article sur le même sujet, je reviens aujourd’hui avec une seconde partie. Qu’est ce que j’ai supprimé ? Quels sont ces 5 éléments qui m’ont permis de réduire mes déchets et simplifier mon quotidien ?

– La feuille de cuisson –

Cette plaque de cuisson en silicone est idéale pour remplacer le papier sulfurisé et le papier d’aluminium. Je m’en sers pour tout : la pâtisserie, la cuisson du cordon bleu/boudin/frites et j’en passe.

Je l’ai acheté l’année dernière chez Zodio pour une vingtaine d’euros, mais je ne saurai vous dire qu’elle marque. Elle se range facilement dans le tiroir avec un élastique récupéré sur une botte de radis.

Le petit bémol concerne son nettoyage. En effet pour les traces les plus récalcitrantes, il vous faudra de l’huile de coude ainsi qu’une brosse à poils dures pour la garder le plus longtemps possible.

– Les bee wraps –

bee wraps Angie be green emballage réutilisable zéro déchet

J’ai eu la joie de pouvoir tester les bee wraps* de la marque lilloise Angie Be Green. Une petite révolution ! Ces tissus en cotons bio sont imbibés de cire d’abeille et permettent de conserver vos aliments (hormis la viande et le poisson). Fini les emballages jetables, les bee wrap sont durables.

Grâce à ces trois tailles différentes, vous pouvez emballer vos fruits et légumes, sandwichs, biscuits, mais aussi couvrir vos assiettes, bols et plats. Il vous suffit de rabattre l’intégralité du tissu sur l’aliment à conserver ; ou bien de le poser sur votre bol en chauffant le contour avec vos mains afin que le bee wrap prenne bien la forme du récipient.

Niveau entretien, rien de bien méchant : on passe les tissus sous l’eau froide, on nettoie avec du savon et une éponge douce pour ne pas retirer la cire et les garder plus longtemps. Ensuite on les laisse sécher à l’air libre. Les bee wraps se stockent facilement dans votre tiroir, jusqu’à leur prochaine réutilisation.

– Les serviettes de table –

Comme les anciens, on ressort les serviettes en tissu. Ça parait logique et pourtant nous avons perdu cette habitude en utilisant le sopalin ou les serviettes en papier. Parce que c’est plus rapide et pratique, cela nous enlève la « corvée » de les laver.

Pourtant, il n’y a pas plus simple : il suffit juste de les passer en machine à 40 degrés et le tour est joué ! Enfin presque, parce que si vous mangez comme un.e cochon.ne et qu’il faut détacher en plus, c’est votre problème…

Pendant le confinement j’en ai profité pour créer mes serviettes de table en récupérant des chutes de mon rideau de dressing. On ne jette pas, on upcycle ici ! Au final, je n’ai même pas déboursé un centime et je suis fière de les sortir devant les invité.e.s #cestmoiquilaifait.

Vous gagnerez aussi du temps, à défaut de devoir choisir parmi les 100 imprimés disponibles en magasin : « je prends les serviettes chat ou les petits pois ? » Faîtes simple s’il vous plait, sans fanfreluche, merci.

– L’éponge loofah –

Je n’avais jusqu’à présent jamais délaissé cette fameuse éponge jaune et verte. Dans ma quête du zéro déchet, du durable, je n’arrivais pas à m’en séparer et bien je peux vous dire que c’est de l’histoire ancienne grâce à la loofah*.

Cette éponge en fibres naturelles, issue de la famille des cucurbitacées, peut vous exfolier le corps, vous servir de porte savon (il évite que ce dernier soit en contact prolongé avec l’humidité et qu’il ne fonde trop vite) et même d’éponge pour faire votre vaisselle/nettoyer votre baignoire. La loofah est douce, elle ne raye pas.

On m’en avait parlé sur Instagram et j’ai voulu la tester, je ne suis pas déçue : elle nettoie aussi bien les poêles que les verres car elle est très malléable. Pour la conserver au maximum, je la fais tremper chaque semaine dans l’eau bouillante afin de la stériliser. Vous devez le savoir, une éponge peut être un vrai nid à bactéries et quand on ne veut pas jeter, on fait bouillir.

– Les bocaux en verre –

Dans la catégorie mignonnerie, je vous présente les contenants en verre de la célèbre marque Le Parfait . Tendres souvenirs de mon enfance et des bocaux de cerises de ma grand-mère…

Ils sont juste PAR-FAITS (admirez le jeu de mot) pour stocker mon vrac, mes aliments au frais ou mes ingrédients pour mes produits d’entretien. Je les trouve très pratique car d’un coup d’oeil, vous pouvez juger votre stock de denrées alimentaires et ainsi faire votre liste de course plus rapidement. Pour en savoir plus sur les courses en vrac, c’est ici.

Où se les procurer ? Dans les magasins à vrac, en grandes surfaces. Je vous conseille tout de même d’aller faire un tour chez Emmaüs, j’en trouve toujours pour 1€/pièce. Ils seront comme neufs après une nouvelle rondelle et un décrassage au percarbonate de soude additionné d’eau bouillante. J’en ai des neufs et de seconde main (ça marche aussi avec les serviettes de table, le weekend dernier j’en ai trouvé là bas).

_________________________

Utilisez vous ce genre d’accessoires pour réduire vos déchets ? Avez-vous d’autres astuces ?

*produits offerts par la marque Angie Be Green.

Une marque lilloise qui valorise l’artisanat local ; l’upcylcing en récupérant les tissus non utilisés issus d’entreprises ; la solidarité en favorisant la réinsertion professionnelle et l’handicap. Une marque qui correspond à mes valeurs et engagée pour vous aider dans la réduction de vos déchets afin de protéger notre santé ainsi que notre planète.

Et pour fêter l’ouverture récente de leur boutique en ligne, j’ai la joie de vous faire profiter d’une réduction de -20% sur vos commandes (illimitées) avec mon code** Forme20, valable du 5 au 12 juillet, sans minimum d’achat. ** code non affilié, je ne touche aucune commission sur les ventes.

2 commentaires

  1. What What

    Hello Pauline,

    La feuille de cuisson en silicone, ça m’a changé la vie ! De mon côté, je n’ai pas testé la loofah, j’ai une brosse pour nettoyer la vaisselle qui fait bien son job pour le moment. Par contre, je n’ai pas encore abandonné le papier alu pour emballer les restes. Il faut absolument que je me procure des charlottes en tissu !

    Merci pour cet article, c’est toujours cool de voir l’évolution des autres et de s’inspirer !

    Bises
    Justine

    J'aime

    1. formelessisbetter

      Coucou Justine !
      Je te réponds tardivement je n’avais pas vu ton commentaire 😅
      Oui la feuille de silicone ça change la vie on s’en sert tout le temps ! Pour ce qui est de éponge loofah elle est top de part sa souplesse donc pour les verres ou les petits recoins c’est l’idéal (contrairement aux brosses) et pour ce qui est des Charlottes c’est vraiment top j’en utilise une toutes les semaines pour mon plat à tarte : rapidité, le plat est bien hermétique et je ne me bat plus avec le papier d’alu

      Merci pour ton commentaire si ça a pu inspirer j’en suis ravie ☺️

      Belle journée à toi 😘

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.