Dressing minimalisme : les commandements

Selon une étude, la mode serait la deuxième industrie la plus polluante du monde. Nous n’utiliserions que 30% de notre garde-robe et 12 kg de vêtements seraient jetés tous les ans par chaque français.

Regardez dans vos penderies, armoires, commodes. Que constatez-vous ? Avez-vous connaissance de l’ensemble de votre garde-robe ? Portez-vous la totalité de votre dressing ? Arrivez-vous facilement à trouver une tenue tous les jours ? Vos espaces de rangement sont-ils bien rangés et organisés ? Si vous avez répondu « non » à la majorité de ces questions, vous avez surement besoin d’un petit coup de pousse pour vous sentir en accord avec votre dressing.

Bien souvent je me suis rendue compte que nous n’avons aucune visibilité sur la totalité de notre garde-robe. Il nous arrive parfois de ne plus nous souvenir de ce que l’on a pu acheter auparavant et de nous retrouver avec des vêtements en double… Et je ne parle même pas de cette insatisfaction constante de ne « rien avoir à se mettre » et d’en vouloir toujours plus. Et pourtant, nous avons tout ce qu’il nous faut. Mais cette envie irrépressible de nouveauté reste toujours présente.

Pour me défaire de mes pulsions d’achat et consommer plus raisonnablement, je me suis lancée le défi de rendre mon dressing plus minimaliste. Alors je ne vais pas me retrouver avec sept slips, deux pantalons, un pull et quatre t-shirts mais plutôt repenser ma garde-robe et mon rapport aux vêtements. Je me suis donc fixée 5 commandements.

1. Le rangement selon la méthode KonMari

La première étape pour réorganiser votre dressing est de faire le tri. Sortez tous vos vêtements, essayez-les un par un : l’avez-vous porté au cours de ces huit derniers mois ? Est-il encore à votre taille ? Vous procure-t-il du plaisir ? Vous sentez-vous bien dedans ? Comptez-vous le remettre prochainement ? Si vous avez répondu « non » dans la majorité des cas je vous invite à vous en séparer de la façon dont vous le souhaitez. Si une pièce de votre dressing comporte des défauts (bouton manquant, talons usés, trous, etc.), faîtes-la réparer si cela est possible. Le plus important est de désencombrer votre dressing et par la même occasion vous aurez une vue globale sur ce que vous possédez. Je fais le tri plusieurs fois dans l’année, il n’y a pas de règle c’est lorsque vous le sentez (en général je le fais à chaque saison).

La deuxième étape concerne le rangement qui vous aidera à sélectionner facilement votre tenue au quotidien. Organisez vos espaces en les séparant par catégories : mettez sur cintre les articles qui sont difficiles à plier, facilement froissables tels que les robes, combinaisons, chemises, blouses, vestes, manteaux, certains pantalons, jupes et shorts fluides ; pliez les jeans, t-shirts, pull, gilets et autres. Respectez un dégradé de couleur (de la plus claire à la plus foncée). Libre à vous de respecter la méthode KonMari concernant le pliage à la verticale (si vous utilisez des boîtes ce sera parfait). Cette méthode est excellente pour sélectionner et prendre votre vêtement sans déranger les autres.

2. La qualité plutôt que la quantité

La qualité d’une pièce peut être un critère déterminant dans votre processus de désencombrement. Si vous êtes amené(e)s à renouveler votre garde-robe, privilégiez ce critère. Évitez les matières synthétiques (polyester, nylon, acrylique, élasthanne), choisissez plutôt des matières qualitatives telles que les matières issues de la nature (lyocel, coton, lin, tencel, cuir, mohair, alpaga, modal), selon votre budget bien sûr. N’hésitez pas à regarder la composition de vos vêtements grâce aux étiquettes.

Ainsi vous achèterez moins, mais de meilleure qualité. Chaque pièce sera plus durable, vous la garderez longtemps. Prenez par exemple un sac en cuir synthétique, vous êtes peut être amené(e)s à le changer plusieurs fois sur une année car la matière s’abîme vite. Si vous faites le calcul, investir dans un sac en cuir vous reviendra au même prix et durera plusieurs années.

3. Le confort avant tout

Nous avons tous acheté(e)s une pièce par coup de cœur, que ce soit une paire de chaussure qui nous scie les pieds, une robe mal ajustée, un pantalon trop petit, un haut trop décolleté… Une pièce qui finie à coup sûr par prendre la poussière, à rester au fond de notre penderie, à prendre de la place et à nous faire perdre de l’argent. Privilégiez les pièces où vous vous sentez le mieux et qui sont à votre taille. Ce sont celles que nous réutilisons le plus souvent.

4. Les pièces intemporelles : une valeur sûre

La mode évolue, mais est un perpétuel recommencement. Que vous suivez ou non la tendance, les basiques restent une valeur sûre, ils sont indémodables. Ce sont des classiques qui reviennent régulièrement à chaque collection : une petite robe noire, une marinière, un trench, un pull à grosse maille, une chemise blanche, un t-shirt blanc ou un jean bien coupé. Ce sont des pièces simples, faciles à associer et qui peuvent être agrémentées de diverses façons avec des bijoux, des accessoires sans faire dans l’excès. Ces pièces finissent rarement à la poubelle car elles ne sont jamais has been.

5. Tout achat est réfléchi

Tout achat mérite réflexion afin de distinguer le besoin de l’achat compulsif. Vous éviterez ainsi d’être dans le rouge à la fin du mois, de culpabiliser, de cumuler des choses inutiles. Une garde-robe minimaliste permet de vous désencombrer. En ai-je réellement besoin ? Est-il confortable ? Est-il facilement portable ? Puis-je facilement l’associer avec mes pièces ? Ce sont les questions que vous devez vous poser. Si un article vous plaît, prenez-le en photo ou sauvegardez-le sur votre wishlist (Pinterest ou Cleep) et laissez-vous le temps de la réflexion.

__________

Les avantages d’une garde-robe minimaliste ?

  • Un gain de temps. Le minimalisme vous évite les casse-têtes du matin (« Qu’est ce que je mets ? »), les possibilités sont réduites. Vous passerez aussi moins de temps dans les magasins car vous saurez vers quelles enseignes de qualité vous diriger, le choix sera plus réduit.
  • Des économies. Vous limitez vos achats et vous pourrez allouer votre budget fringue pour autre chose.
  • Vous limitez votre impact sur la planète. Moins de vêtements jetés, des pièces plus durables et moins polluantes. Vous allez en prendre soin.
  • Un gain d’espace. Le minimalisme vous désencombre, vous fait faire de la place. Votre intérieur est plus ordonné, prenez soin de lui il vous le rendra.
  • Un esprit reposé. Plus de culpabilité, plus de stress. Vous allez vous sentir libre, apaisé(e)s comme délesté(e)s d’un poids. Qui dit mieux ?

__________

Autres conseils : façonnez votre style & vos inspirations, c’est facile grâce à Pinterest (ci-dessous mon tableau de looks que j’aime). Créez-vous une palette de couleur que vous aimez et qui vous va au teint. Pour celles et ceux qui aiment changer régulièrement leur dressing, il existe des abonnements sous forme de box (Le Closet pour les femmes, Le Grand Dressing pour les hommes).

_________

Si l’envie vous vient de désencombrer votre dressing partagez moi vos ressentis, vos expériences. Il y a-t-il des amateurs/trices ici ?

Un commentaire

  1. mkruszewski

    Je trie régulièrement mais je ne suis pas encore arrivée au minimalisme.
    Pourtant j’aimerai mais ce sera bientôt je l’espère. Ancienne acheteuse compulsive j’arrive à me contrôler mais encore difficile pour moi d’acheter une pièce qui coute un bras même si la qualité est là. Il faut que je fasse un travail sur ca

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s